Pasteque desktop 8.16

, par Cédric

Des correctifs pour simplifier la vie dans la gestion des commandes et les décomptes en fin de session.

Gestion des commandes en cours

Pour les personnes qui utilisent le mode standard, qui n’a pas pesté lors qu’une commande mise en attente revient à chaque fois qu’une autre est encaissée ? Si c’est pratique pour ne pas oublier une commande, on souhaite souvent la rappeler que lorsque l’on en a envie.

Le comportement par défaut a été modifié, après l’encaissement, une nouvelle commande est ouverte, même si une autre est en attente. Il faudra alors basculer explicitement sur cette ancienne commande pour la rappeler. L’ancien comportement peut être rétabli dans la configuration au niveau de l’option Rappel auto des commandes.

Et pour le mode restaurant, le nombre de convives n’est demandé qu’au moment l’ouverture d’une table, même si on ne saisit rien et que l’on retourne dessus ensuite. L’ouverture automatique du nombre de convives peut même être désactivée dans l’écran de configuration. L’option était déjà disponible, mais nécessitait de modifier le fichier de configuration à la main.

Décompte de caisse en fin de session

Le moment du contrôle du fond de caisse est également le moment de rechercher les oublis. Après avoir constaté et retrouvé une erreur, on entre le ticket et là : on recompte tout le fond de caisse… Ou on le note à coté avant… Sur un carnet, en prenant l’écran en photo avec son ordiphone, en faisant une capture d’écran, tout est possible…

C’est fini, le décompte de caisse est conservé sauf en appuyant sur Annuler. Il suffira donc de revenir directement sur l’écran de ventes pour faire le correctif et retourner sur l’écran de clôture. Le décompte est encore là, et l’erreur de caisse est ajustée. Pratique après une grosse journée.

Petits écrans

Pastèque a été conçu à une époque où les écrans étaient souvent carrés et d’au moins 1024 par 768 pixels (même plutôt 1280x1024). Avec l’hégémonie des écrans 16:9 parfois en 720p, l’affichage est un peu trop petit en hauteur. Surtout pour les grandes commandes, et en tactile avec des boutons suffisamment grands pour mettre les doigts dessus.

À défaut de pouvoir réagencer toute l’interface à la volée, le pavé numérique tactile peut être masqué et rappelé avec un nouveau bouton à coté du champ de code barre, en ne gardant que le bouton pour encaisser. L’affichage ou non du pavé par défaut peut être indiqué sur l’écran de configuration.

Et (pas si) petits bugs

Cas très particulier : lorsque deux produits libres sont ajoutés à une commande avec exactement le même prix et TVA, ils s’empilaient même si leur nom était différent. Ce n’est plus le cas sur cette version.

Aussi les commandes ouvertes sont sensées être conservées d’une session sur l’autre. Il pouvait y avoir des moments où ça n’était pas le cas. Ce devrait être un peu plus fiable maintenant.

Pour la mise à jour, c’est encore à l’ancienne : téléchargez l’application sur https://downloads.pasteque.org/desktop/ et décompressez l’archive.

Dans la même rubrique

La lettre d'information