La prochaine grande version de Pastèque

, by Cédric

Pastèque 8 tourne depuis un moment. La version 9 arrive dans le concret avec de nouvelles fonctionnalités principalement dédiées à pouvoir piloter Pastèque depuis un autre logiciel. Mais aussi la capacité d’intégrer de nouvelles informations de manière assez souple.

Cette version est encore en cours d’élaboration. Tout n’est pas implémenté et elle est utilisée à l’essai pour s’ajuster avec des retours du terrain avec beaucoup d’opérations coté maintenance (phase alpha), avant d’élargir un peu une fois que tout est élaboré pour quelques derniers correctifs (phase bêta) puis de proposer une version dite stable.

Cette liste n’est pas non plus exhaustive, mais donne les grandes lignes de ce vers quoi s’oriente Pastèque pour 2022.

Nouveautés du coté des usages

La version 9 propose principalement deux nouveaux éléments, ainsi qu’un élargissement de fonctions déjà disponibles mais pas partout.

Les commandes externes

Les commandes externes sont toutes nouvelles et permettent de préparer une commande à l’avance pour la récupérer sur la caisse en quelques clics et effectuer le paiement. Avec éventuellement quelques ajustements avant de valider.

Elles permettent par exemple de prendre des commandes par email, téléphone, fax ou autre et de les intégrer dans Pastèque via votre interface de gestion. Ces commandes apparaîtront dans un espace dédié de manière similaire aux commandes mises en attente sur la caisse.

Ces commandes peuvent également venir d’autres sources, et c’est pour cela qu’elles ont été implémentées. Par exemple pour préparer des commandes en circuit court depuis un site web, aller chercher son panier quelques jours plus tard en boutique et faire le paiement avec les aléas de la production. Tiens donc, c’est exactement ce que propose Coop Circuits, comme c’est étrange…

Aussi, bien que ça n’ait pas été la fonction première, les informations disponibles sur une commande externe devraient pouvoir être utilisées pour réserver une table, un espace de réunion ou encore un rendez-vous.

Les tags

Pastèque manque d’informations pour pouvoir regrouper les éléments selon différents critères. Les tags sont là pour palier à ce manque en apportant assez de souplesse pour être utilisés pour un grand nombre d’usages, y compris en dehors de la caisse.

Un tag peut être associé à à peu près n’importe quel élément d’usage (tout sauf les tickets) pour créer un groupe et lui assigner une valeur dans ce groupe. On peut imaginer un tag fournisseur sur les produits avec le nom du ou des fournisseurs associés, que ce soit pour le réapprovisionnement ou la répartition des ventes pour une coopérative de production (un tag peut avoir plusieurs valeurs). Un tag livraison sur les commandes externes pour filtrer sur le jour de livraison. Un tag entrepôt sur les caisses pour répartir les ventes et ajuster les stocks.

Bref, les tags sont là pour regrouper les éléments entre eux, sans limiter à l’avance ce à quoi ils sont destinés.

Prix libres

Bien qu’il soit possible de modifier un tarif à la volée, il n’était pas possible d’indiquer qu’un produit soit disponible à prix libre. Ce sera le cas et de la même manière que les produits vendus en vrac demandent la saisie du poids/volume, les produits à prix libres demanderont de saisir le prix.

Élargissement de l’existant

La version 8 a été sortie relativement rapidement pour la mise en conformité avec la LF2016. Certaines fonctionnalités sont disponibles pour certains éléments mais pas tous.

Par exemple, les produits et modes de paiements peuvent être désactivés, mais pas les catégories. La version 9 vise à couvrir ces petits manquements

Coté interface avec les autres logiciels

Les nouveautés de cette section sont destinées aux développeureuses pour faciliter les échanges de données avec Pastèque. Chaque logiciel devra toujours intégrer un module spécifique pour récupérer ou envoyer des données de ou vers Pastèque, ces éléments sont là pour faciliter la création d’un tel module.

Les identifiants externes

Chaque logiciel dispose de son propre moyen d’identification de ses éléments. Par exemple un produit dans Dolibarr n’aura pas le même identifiant que dans Pastèque. On peut essayer de trouver un point commun comme la référence mais cela complique beaucoup les choses lorsque cette référence vient à changer quelque part pour une raison où une autre.

Les identifiants externes permettent d’utiliser l’identifiant coté source plutôt que l’identifiant coté Pastèque. Par exemple si un produit a pour identifiant 3 dans Pastèque mais 10 dans Dolibarr, le module pourra utiliser l’identifiant 10 de Dolibarr et Pastèque se débrouillera pour créer une association si elle n’existe pas déjà.

En gros, le mapping des identifiants entre un logiciel source et Pastèque est géré automatiquement coté Pastèque.

La date de modification

Nécessaire pour la synchronisation différentielle depuis la caisse (ne recharger que les éléments qui ont été modifiés depuis la dernière fois), cette date de modification peut aussi servir pour la récupération des changements par d’autres logiciels. C’est tout bête, mais ça n’existait pas encore dans Pastèque.

Les champs personnalisés

Lorsque Pastèque manque d’informations, la solution actuelle est généralement de développer une interface de gestion dédiée qui vient récupérer toutes les informations de Pastèque et en intégrer de nouvelles. Ça fonctionne mais c’est assez complexe à mettre en place, et à maintenir.

L’idée des champs personnalisés est de pouvoir intégrer des informations libres, structurées mais pas trop, plutôt à destination de restitution que de traîtement. Elles permettent d’étendre les informations disponibles pour être traitées via un logiciel spécifique et ainsi réaliser des modules simples.

Par exemple les produits peuvent intégrer les valeurs nutritionnelles, la liste des allergènes, une éthiquette, ce qui permettrait de réaliser des étiquettes personnalisées sans avoir à gérer une base de données dédiée. Même si ce système présente un certain nombres de limites (par exemple la recherche en excluant un allergène ne sera pas efficace). Une application complexe finira par établir sa propre base de données pour lever ces limites.

Où la trouver ?

Ces évolutions se font en parallèle à la maintenance de la version 8 au fur et à mesure. Une branche nextmajor a été créée sur les différents projets pour contenir ces changements, ainsi qu’un répertoire next sur downloads.pasteque.org pour les différentes publications.

Attention toutefois, ces éléments sont là plutôt à titre informatif et compte tenu des évolutions et correctifs fréquents, il est déconseillé de les utiliser actuellement si vous n’êtes pas dans le développement de cette version. Par exemple la migration de la version 8 à 9 va changer au fil du temps, tout comme la mise à jour entre les différentes alpha de la version 9, et tout n’est encore automatisé ni documenté.

Also in this section

La lettre d'information